Les anémones japonaises

 

anemones-white-britt-willoughby-dyer-gardenista-BN2A0172

L’anémone du Japon (Anemone x hybrida) est un hybride d’anémone hupehensis var. japonica et d’anémone vitifolia. Elle appartient à la famille des renonculacées. Il y a plus de 120 espèces d’anémones mais contrairement à d’autres qui poussent à partir de tubercules ou de rhizomes, anémone hupehensis est une plante vivace de grande taille avec des racines fibreuses et drageonantes. Elle fleurissent en période estivale, ainsi que tout au long de l’automne.

Elles furent rapportées du Japon en 1845 par le botaniste Anglais Robert Fortune qui les pensait endémiques au Japon et les nomma « Japonica ». Un siècle plus tard, fut découvert en Chine une autre variété d’anémone a 5 pétales, l’anémone hupehensis qui fut classée comme l’espèce mère de la variété japonaise.

L’Anémone découverte par Robert Fortune fut donc appelée anémone hupehensis var. japonica et les nombreux croisements obtenus entre ces deux variétés permirent l’obtention d’anémones hybrides comme Honorine Jobert. Victor Lemoine, célèbre horticulteur Nancéen, fut l’un des premiers vers 1870 à commercialiser cette célèbre variété nommée ainsi en l’honneur de la fille d’un banquier Verdunois dans le jardin de laquelle elle est née.

Anemone-hon jobert

Elles apprécient une terre riche et fraîche, même argileuse. Elles peuvent supporter le plein soleil à condition que le sol reste frais et profond, mais pas détrempé en hiver ce qui pourrait leur être fatal. Elles prennent souvent un ou deux ans pour s’établir. Les formes à fleurs simples roses peuvent s’avérer envahissantes en terrain favorable (elles sont même considérées comme envahissantes à Hawai).

Ce sont des plantes, très fidèles et résistantes une fois bien installées mais qui n’apprécient que très modérément les divisions et les déménagements.

Leur feuillage caduc ou semi-persistant selon le climat,  forme de larges touffes arrondies dominées par de hautes hampes florales de 80 cm à 1,5 mètre selon les variétés. La floraison blanc pur ou rose, qui débute à la fin de l’été,  se prolonge jusqu’aux gelées. Plantés en compagnie de graminées avec leurs tiges gracieuses et leurs bourgeons ronds elles animeront vos massifs d’hiver.

L’anémone du Japon se décline en une multitude de variétés et d’hybrides :

  • Honorine Jobert’ : fleurs blanches, 1,2 mètre de hauteur.
  • Praecox’ : floraison précoce, rose bonbon, avec des reflets pourprés ; fleurs doubles, tépales à marges irrégulières et ondulées ; 50 cm de hauteur.
  • Rubra Plena’ : fleurs doubles, rose très soutenu presque rouge, tépales étroits ;
  • Couronne Virginale’ : fleurs très doubles, blanc pur, en coupe évasée ; 80 cm à 1 mètre de hauteur ;
  • Bowles Pink’ : fleurs simples, rose fuchsia, large couronne d’étamines et centre jaune pâle ;
  • September Charm’ : fleurs semi-doubles en coupe plate, dont la couleur rose varie du mauve au magenta, très florifère ; hauteur variant entre 1,2 et 1,8 mètre.

De nouvelles variétés : Ruffled Swan, Wild Swan, Dreaming Swan…. sont apparues récemment chez les pépiniéristes Hollandais que nous visiterons lors de notre voyage en septembre. Leurs particularités : elles sont blanches avec des reflets mauves et bleutés, magnifiques. Vous ne résisterez pas!

Anemone Dreaming Swan

CR

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s