La pyrale du buis

le

shutterstock_433008004

Notre ami et adhérent,  Guy Tournelec spécialiste des végétaux nous informe sur les moyens de lutter contre cette chenille  qui dévorent plusieurs fois par an nos buis. Il existe des moyens pour les protéger  et surtout les conserver en bonne forme, voici ses conseils.

Cycle de la Pyrale du buis :

Tout être vivant a un cycle de vie, les méthodes de lutte sont différentes selon le moment du cycle :

cycledevie-pyrale-min INRA

Il faut observer ses plantes, faire le tour du propriétaire pour détecter dès le début les prédateurs « Mieux vaut prévenir que guérir »

Le papillon (lépidoptère) est un nocturne soit vous l’observez à la nuit tombée, soit vous mettez en place un piège avec un attractif reproduisant la phéromone sexuelle de la femelle, des papillons mâles sont pris au piège.

piege
Il peut avoir deux à trois vols : Mai/juin, Août et parfois octobre.

Le piège n’attrape pas tous les mâles qui vont pouvoir féconder les femelles attirées :

  • Dès que vous avez piégé quelques papillons positionnez dans vos buis des supports cartonnés contenant des « Trichogrammes » ou micro-guêpes qui vont parasiter les œufs de la pyrale.
    Il faut un carton tous les 5 mètres linéaires ou un carton par buis jusqu’à 1,80 m de haut.
  • trico
  • Malgré tout vous apercevez les premières chenilles, vu que vous faites quotidiennement le tour de votre jardin vous allez pouvoir les ramasser et les détruire (non urticantes) ou pulvérisez sur vos buis un insecticide d’origine naturelle le « Bacillus de Thuringiensis » que vous trouvez dans la majorité des gammes dans les jardineries en respectant les doses et précautions d’emploi : ( Pas de vent, soleil donc le soir , 6 heures sans pluie). Les chenilles en ingérant les feuilles avalent cette bactérie qui provoque leur mort. Cette bactérie est plus efficace sur les jeunes chenilles (< 3 cm).

 

  • D’autres insecticides à spectre plus large (adultes, œufs, chenilles)à base de Pyrèthres et huile de colza existent.

  • Les oiseaux sont aussi des prédateurs des chenilles, pensez aux nichoirs surtout pour les mésanges.

  • On peut remplacer les buis par d’autres végétaux :
    – Lonicera Nitida qui se taille facilement mais nécessitera de nombreuses interventions.
    – Les Ifs (Taxus)
    – Ilex Crenata « Convexa » ( variété de Houx) mais qui ne supporte pas les terrains calcaires.
  • Nouveauté pour les professionnels non encore homologué pour les amateurs : la confusion sexuelle, on dépose sur les buis une noix de produit contenant des phéromones sexuelles femelles à forte concentration pour désorienter les mâles qui ainsi n’arrivent plus à féconder, vidéo de Philippe Collignon sur Télématin. https://www.youtube.com/watch?v=9aVtRT8B8GA

Attention la confusion sexuelle ne fonctionnait pas pour par exemple le « Carpocapse du pommier, il fallait un verger d’un hectare (10000 m2) pour arriver à saturer l’air.

De nombreuses aides existent pour vous aider à lutter contre la pyrale ; Un programme « Save Buxus » est en cours pour trouver d’autres parasitoïdes,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s